Wenn Sie in den Patientenbereich wechseln möchten, klicken Sie bitte hier.

Objectifs thérapeutiques

Akuter Schmerz

Les douleurs postopératoires étant un poids pour le patient, il est donc très important de mettre en œuvre une thérapie précoce et ciblée. Les objectifs de la prise en charge de la douleur postopératoire comprennent:1

Le patient doit être globalement informé et activement intégré dans la décision de traitement pour que les objectifs de la prise en charge de la douleur postopératoire puissent être atteints. Une prise en charge optimale de la douleur postopératoire commence déjà avant l’opération en elle-même. Le patient est informé des douleurs postopératoires à attendre et des possibilités analgésiques dans le cadre d’un entretien d’explication préopératoire, et il doit ainsi être inclus dans la décision thérapeutique. Cette démarche peut avoir des répercussions positives sur la satisfaction des patients.2

Une évaluation du registre PAIN OUT de 2014 a montré que la satisfaction s’accroît chez les patients lorsqu’ils sont intégrés dans la décision de traitement. Un autre aspect essentiel est le meilleur soulagement vécu de la douleur, c’est-à-dire lorsque l’effet analgésique est si bénéfique qu’il devient inutile d’étendre la thérapie médicamenteuse postopératoire de la douleur.2

Le maintien du contrôle de la thérapie de la douleur semble aussi être d’un grand intérêt pour le patient, et augmente sa satisfaction. Ainsi, une méta-analyse de 55 études incluant pratiquement 4.000 patients a démontré qu’une analgésie contrôlée par le patient (PCA) entraîne une satisfaction plus élevée par rapport à une analgésie classique.3 L’importance considérable de l’intégration du patient dans la décision de traitement et du maintien du contrôle du traitement se reflète aussi dans le fait que, dans ce cas, même en cas de fortes douleurs postopératoires, une satisfaction relativement élevée du patient peut être observée.2

 

Littérature:
1 Freys & Mohr, Allgemein- und Viszeralmedizin up2date 1 2014: 59-79; doi: http://dx.doi.org/10.1055/s-0033-1346917
2 Schwenkglenks et al., PAIN 2014; 155: 1401-1411
3 Hudcova et al., Cochrane Database Syst Rev 2006 (4): CD003348

 

Aus rechtlichen Gründen ist dieser Inhalt nur registrierten medizinischen Fachpersonal zugänglich